Vieux millésimes : conseils de service et accords à table

Amateur de vin, vous vous êtes enfin décidé à ouvrir le vieux millésime acheté chez un spécialiste ou lors d’une vente aux enchères ? Vous avez fait le bon choix. Mais attention ! Une bouteille de 10 ans et plus ne s’ouvre pas à la va-vite. Vous devez accorder une attention particulière au service et aux accords pour profiter pleinement de son goût précieusement gardé pendant plus d’une décennie.

Un service délicat pour les plus vieux millésimes

Le service ne posera pas trop de problèmes pour une bouteille de 10 ans à 15 ans. Servez la bouteille comme les vins jeunes. En revanche, il faudra faire beaucoup plus attention pour un millésime âgé de plus de 20 ans. La première règle à suivre est de limiter le plus possible les manipulations pour éviter que les dépôts remontent. Ouvrez la bouteille avec délicatesse, ce qui évitera d’éclater le bouchon en liège. Afin d’aérer le vin, faites une ponction pour redescendre son niveau aux épaules de la bouteille. Si vous devez servir le vin dans une carafe, laissez le liquide décanter pendant plusieurs minutes avant le service. Cliquez ici et obtenez plus de détails sur le guide des millésimes.

Quelle température de service ?

Au fil des années, le vin perd de manière très limitée de l’alcool. La température de service est donc primordiale pour assurer un goût idéal aux vieux millésimes tout en préservant son taux d’alcool. En principe, cette température de service est placée à un degré au-dessus de celle du même millésime encore jeune. Les vins blancs seront servis entre 13 °C et 14 °C. Les vins du Rhône se servent à environ 17 °C contre 18 °C pour les millésimes de Bordeaux, du nord du Rhône et de Bourgogne.

Un accord variant selon le millésime

L’accord mets vieux millésimes est la partie la plus complexe. En général, une cuisine douce au goût apaisé est conseillée pour accompagner un millésime qui a eu le temps de vieillir jusqu’à avoir une saveur délicate et douce. Les plats à base de viande rouge rôtie, de truffe et de foie gras poêlé iront très bien avec les Bordeaux et les Bourgognes rouges. Il en est de même pour les vins du Rhône bien que l’on puisse tester les gibiers au goût puissant comme le Sanglier. Pour les blancs, les mets à base de viande blanche et de volaille et les aliments marins nobles seront idéals.

Le vin blanc c’est pour le poisson et le rouge pour la viande. Vrai ou faux ?
Accord idéal : quels vins choisir pour le gibier ?