Tout savoir sur le vin du Beaujolais

Vin du Beaujolais

Le vin du Beaujolais, comme son nom l’indique, est fabriqué à partir de raisins issus du vignoble du Beaujolais qui s’étend sur une cinquantaine de kilomètres, au sud de la Bourgogne. Ce vin, coloré et fruité, comporte plusieurs appellations ainsi que plusieurs cépages. Il est vrai qu’il peut parfois s’avérer compliqué de s’y retrouver, en particulier si vous n’avez pas de connaissances particulières en œnologie.

Pour vous aider, vous pourrez retrouver ci-dessous, toutes les informations essentielles à connaître sur le vin du Beaujolais.

La région du Beaujolais

Le territoire du Beaujolais appartient à la région de la Bourgogne, cependant ses vins doivent être considérés de façon particulière.

Le vin du Beaujolais possède une histoire très riche. Ainsi, une ancienne voie romaine a permis de véhiculer des soldats vers cette région dès le deuxième siècle. Il existe d’ailleurs toujours des traces de vignobles romains à Morgon et sur la côte de Brouilly.

Après la retraite des Romains, ce sont les moines, qui à partir du septième siècle, ont repris l’exploitation des vignes.

Il a tout de même fallu attendre quelques siècles pour que les vins du Beaujolais développent leur propre identité. En effet, au quatorzième siècle, Philippe le Hardi, décida de bannir le cépage Gamay de la Bourgogne qui s’est alors retrouvé en Beaujolais.

Il a encore fallu attendre plusieurs années pour que le vin du Beaujolais rencontre le succès. Jusqu’aux années 1950, ceux-ci n’étaient pas très connus en dehors de leur région.

L’essor de ces vins a alors commencé avec la tradition du Beaujolais nouveau, qui connaît aujourd’hui un succès international. Pourtant, le Beaujolais compte également des vins plus complexes et puissants.

Les particularités du vignoble

Le vignoble du Beaujolais se situe dans le département du Rhône et s’étend sur près de 22 000 hectares. Il prolonge alors un autre territoire de la Bourgogne, le Mâconnais et va jusqu’aux limites de la ville de Lyon.

Celui-ci est protégé des vents de l’ouest par des collines tandis qu’à l’est, la Saône, lui apporte des marchés depuis plusieurs siècles.

Dans la partie septentrionale de la Bourgogne, seulement dix villages sont autorisés à apposer leur dénomination sur l’étiquette des vins du Beaujolais produits sur leurs terres. Cette zone géographique comporte de très nombreuses collines et disposent d’un climat tempéré aux hivers frais et aux étés plus chauds.

Les monts du Beaujolais vont ainsi protéger la région des vents de l’ouest, souvent annonciateurs de pluie.

Les sols les plus avantageux pour le cépage Gamay se situent plus au nord du Beaujolais et se distinguent d’ailleurs par une appellation spécifique, Beaujolais Villages, faisant référence aux dix villages cités plus haut.

Au sud du Beaujolais, les sols vont être plus riches mais aussi plus argileux et bénéficieront d’une autre appellation.

Les différentes appellations

Comme nous venons de le voir, en fonction de la zone du Beaujolais et du sol sur lequel il est produit, le vin n’aura pas la même appellation.

Ainsi, la partie méridionale du Beaujolais va produire ses vins sous l’appellation, Beaujolais, tout simplement. La moitié des vins de la région va être soumise à cette appellation.

La seconde appellation possible est celle de Beaujolais Villages. Elle se situe, quant à elle, dans la partie septentrionale du vignoble et se distingue par ses collines et ses sols graniteux.

La grande majorité des vins de ces deux appellations vont être des vins rouges mais chaque appellation produit aussi des vins blancs à partir du cépage Chardonnay.

Comme nous avons pu le voir, seuls dix villages dans la partie Beaujolais Villages sont autorisés à indiquer leur nom sur l’étiquette car ils sont considérés comme des Crus, ce sont les villages de : Côte de Brouilly, Saint Amour, Brouilly, Juliènas, Morgon, Chenas, Regnié, Chiroubles, Moulin à Vent et Fleurie.

Les différents cépages

Le vignoble du Beaujolais ne compte que deux cépages. Ainsi, les vins rouges qui représentent 95% de la production du vignoble sont fabriqués à partir du cépage Gamay. Les vins blancs, quant à eux, qu’ils soient issus de l’appellation Beaujolais Blanc ou bien Beaujolais Villages Blanc, sont conçus à partir du cépage Chardonnay.

Le cépage Gamay apportent aux vins du Beaujolais un goût agréablement fruité mis en valeur par une méthode de vinification particulière. Cette dernière, très naturelle, va autoriser une ouverture progressive des baies pour un résultat coloré et fruité.

Pour en savoir plus : https://www.larvf.com/vins-du-beaujolais,2001200.asp1

Quels vins du Beaujolais peut-on garder ?
La petite histoire du Beaujolais nouveau