Quel diplôme pour reprendre une exploitation viticole ?

Un viticulteur est un exploitant d’un type spécifique. Souvent passionné, le viticulteur dirige un ou plusieurs vignobles. Son métier allie expérience, précision et connaissances techniques, pour sélectionner les meilleurs terroirs et cépages qui offriront de grands crus et produiront du vin. Comment devenir vigneron ? Les tâches requises, la formation et la rémunération pour cette formation doivent être respectées.

Mission du métier : exploitation viticole

Contrairement au vigneron, l’exploitation viticole cultive la vigne et procède à la récolte le raisin, mais cet exploitant ne se charge pas de la vinification. Le métier suit le rythme des saisons et n’a pas de temps d’arrêt. Au début de sa carrière, le vigneron hérite de la propriété ou achète du domaine. Il doit ensuite choisir des cépages pour produire le meilleur vin. Puis chaque année : il entretient la vigne en toutes saisons, y compris en hiver : taille, effeuillage, palissage, traite, bouturage des sarments. En fonction de la taille de son exploitation, soit, il travaille seul et réalise lui-même toutes ces interventions, soit il engage des ouvriers. Il arrache les vieilles vignes et replante des vignes. Il surveille et participe aux vendanges. Quant à la tradition et à la terreur, elle est encore pratiquée dans de nombreux vignobles. Il calibre, calibre et conditions de récolte. Après la récolte, le raisin doit être envoyé à une cave coopérative, viticulteur ou négociant. Voir ce site pour en savoir plus par rapport aux diplômes requis pour reprendre une exploitation viticole.

Devenir viticulteur : diplômes requis

Le distillateur travaille principalement en extérieur, son travail est le suivant : pas extrêmement difficile, il faut quand même être en bonne forme physique et accepter de faire du travail à un rythme annuel illicite, alternant entre périodes de grande activité, selon la vigne. Une connaissance précise de l’agronomie est requise, mais l’expérience sur le terrain et la recherche feront le reste. L’exploitation viticole est en effet une science compliquée : il suffit que les raisins soient vendangés trop tard dans les prochains jours pour nuire à la qualité du vin. C’est conseillé d’être curieux, perfectionniste et patient. Au final, il faudra être capable de gérer les contraintes et les coûts liés aux conditions climatiques : par exemple, trop longtemps, peut ruiner une récolte. Toutefois, ces dernières années, le vin du Nouveau Monde a été de plus en plus consommé par de nombreuses personnes. Malgré tout, la France est une grande productrice de vin, et ses vignobles sont souvent aussi réputés. De plus, les besoins des clients ont changé. L’avenir de la viticulture dépend donc du travail local, de l’appellation ou du passage à l’agriculture biologique. En définitive, il faut savoir que la profession vieillit, entraînant des départs à la retraite l’année prochaine, et donc des postes vacants ouverts aux nouveaux entrants sur le marché du travail.

Devenir Viticulteur : possibilité d’évolution

De nombreux domaines viticoles sont familiaux et la passion du métier se transmet de génération en génération. Cependant, cette profession est accessible aux nouveaux arrivants. À l’issue d’une formation spéciale en viticulture, vous pouvez être embauché sur une exploitation agricole. D’abord en tant qu’ouvrier viticole, vous pouvez au fil du temps devenir une équipe ou un chef de culture. Également, passionnés d’œnologie, de nombreux viticulteurs décident d’établir leurs propres domaines, ou de diversifier leurs activités dans des caves et complexes viticoles dans le vignoble. Dans le secteur de la viticulture, des ouvriers pour lesquels des ingénieurs sont formés. À la fin de l’université, vous pourrez préparer un Bac Pro Vigne et Vin, ou un Bac Pro Conduite et Agriculture, Vigne et Vin. Atteignable au niveau Bac+2, BTS en agriculture, cave préparée pour les futurs opérateurs. Enfin, vous pouvez effectuer la préparation d’un diplôme d’ingénieur avec une option en viticulture et technologie, ou DNO. Les vins français ont longtemps dominé le marché international. 

Trouver un caviste Nancy et Epinal
Choisir les meilleurs vins en ligne