Champagne : millésimé ou pas, quelle différence ?

Le vin mousseux de fabrique de différente méthode. Mais le plus connu est celui utilisé pour le champagne qui est le principal vin classifié par les professionnels de vin effervescent.

L’assemblage

De tous les produits à base de raison, le champagne est la seule qui recourt au processus d’assemblage. Qu’ils s’agissent de champagne millésimé ou non. En fonction de la maison de production, l’on peut alors avoir des champagnes avec un côté fruité ou un autre mettant l’accent sur le côté minéral du goût par exemple. Chaque production à son style d’assemblage qui les différencie des autres. L’assemblage permet d’avoir une assurance que son style restera inaliénable. Le principe est simple, les grands millésimés ne sont pas faits d’un unique cépage ou d’un seul cuvé, il assemble de plusieurs types de cuvés de plusieurs autres cépages. Ou encore d’autre fruit issu de différentes parcelles. Seuls les experts sont aptes à reproduire à l’identique chaque production. Lui conférant la qualification de millésime. Par contre les non millésimés sont le fruit d’assemblage de plusieurs cuvé qui impacte sa constance et le fait varié d’une année à l’autre.

Les bonnes bouteilles

Tous les ans le même processus d’assemblage est reproduit, qui est l’assemblage de plusieurs cuvé de plusieurs parcelles ou de cépage. Mais au moment où les récoltes sont les meilleures. Il arrive que l’on n’utilise que le fruit obtenu sur une seule parcelle. Le produit de cet assemblage particulier est dit alors millésime. Ce processus ne se fait généralement que tous les 4 ans. Il incombe donc au producteur de faire mention sur sa bouteille de cet état-là. Il arrive très fréquemment que les maisons de production récoltent de très bons fruits, mais qui ne leur permet pas de produire un bon millésime ? Ils peuvent alors choisir de directement les qualifier de non-millésimes.

Une question de différence

En principe, il existe 5 types de différence entre un grand millésime et un non-millésime. L’inscription sur la bouteille : les maisons de production ont pour obligation d’en faire mention sur leurs bouteilles. Il arrive aussi que des personnes mal veillantes en fassent mention alors que la qualité n’est pas au rendez-vous. Pas de panique, les professionnelles de la vente de champagne savent faire la différence entre les contrefaçons et les vrais. Généralement, les millésimes ne sont en vente que chez des revendeurs spécialisés ou attitrés d’ailleurs leur prix en témoigne. L’on peut donc se fier à l’indication de la bouteille. Ensuite, avant sa production, un tri drastique est fait pour ne sélectionner que les meilleurs des fruits, il en ressortira donc que le goût sera très prononcé en fonction des spécialités de la maison et de son style. Il est utile de préciser que légalement, un champagne millésimé s’élever sur une durée minimale de 3 ans contre 15 mois pour les non millésimés. Plus l’élevage sera long plus le produit sera meilleur.

Le saviez-vous : le champagne peut-il se conserver ?
Pourquoi y a-t-il des bulles dans le champagne ?